À propos

Fondé en 2011 par Estelle Kieffer, La plage horaire est un organisme (ou organe ) de recherches artistiques installé à Poitiers. Questionner la mise en relation de l’espace, du temps et du corps constitue l’essence de son existence.

Parcours

Estelle Kieffer est née en 1973 à Mulhouse (France), vit et travaille actuellement à Poitiers.

À l’issue d’un cursus à l’Université des Sciences Humaines Marc Bloch de Strasbourg, elle obtient en 1997 une maîtrise d’arts plastiques (Mention : très bien) dont le mémoire de recherches est dirigé par Germain Roesz et Jean-François Robic.

Elle s’interroge sur la place du dérisoire dans le mouvement et le déplacement du corps par opposition à la stupeur parfois pétrifiante des objets qui s’imposent au regard. Elle porte une attention particulière aux métiers qui impliquent l’observation des détails qui se manifestent sur ou sous les surfaces : le jardinier, le paysagiste, le médecin, le botaniste, l’entomologiste, l’archéologue, le sismologue, le géologue…L’observation est l’acte fondateur de l’exercice de ces métiers. Cette dernière peut-elle être un geste artistique ?

Après une phase silencieuse d’une dizaine d’années où elle s’enrichit de la visite de nombreuses expositions (essentiellement en Europe), elle redéploie ses recherches et fonde La plage horaire afin d’approfondir son questionnement à propos de la frontière entre le dérisoire et le nécessaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s